Articles

Joris Verdin La musique d'orgue française au dix-neuvième siècle - un essai
Het ORGEL 112 (2017), nr. 4, 28-39 [Résumé]


:
Le dix-neuvième siècle a plusieurs visages. Bien sûr, cela est dû au fait qu'énormément de choses ont changé entre le début du Consulat (1799) et le début de la Première Guerre mondiale, entre le Concordat de 1801 et la séparation de l'Eglise et de l'Etat en 1905, entre Napoléon et Aristide Briand. Pour la musique d'orgue il ne s'agit donc pas d'un domaine tout à fait séparé. Dans cet essai quelques idées très répandues sur 'le' dix-neuvième siècle sont appréciées au regard de sources de la période en question. Au cours du vingtième siècle plusieurs ouvrages les plus classiques ont juste disparu du radar; trop souvent 'le' dix-neuvième siècle a été perçu comme étant incorporé dans une image correspondant à une réalité uniforme. Dans ce cadre il est étonnant qu'au siècle dernier l'esprit critique qui accompagna l'exécution de la musique 'ancienne' ne s'appliqua pas au répertoire qui en 2000 était tout aussi loin que la musique de Bach en l'an 1900. Le présent article traite quelques aspects susceptibles d'avoir chacun une incidence sur l'appréciation et l'exécution d'un répertoire qui dans le cadre du spectre musical du vingtième siecle a pris une certaine couleur. L'auteur s'est concentré entièrement sur des sources authentiques sans vouloir être exhaustif, mais avec la certitude que celles-ci n'ont pas été influencées par des conceptions apocryphes. Cette 'sélection de sujets' sera placée dans l'oeuvre des trois figures centrales Lefébure-Wely, César Franck et Charles-Marie Widor. Le résultat est un essai dont des points de vue opposés de la période en question peuvent corriger l'image actuelle de cette musique.




César Franck


Léfure-Wely


Charles-Marie Widor