Articles

Peter Ouwerkerk La culture de l'orgue en Chine
Het ORGEL 112 (2017), nr. 3, 42-47 [Résumé]


:
Quand on se penche sur la culture de l'orgue de la Chine les étonnements s'alignent. Voici un seul exemple: à l'île de Gulangyu sur la côte sud-est de la Chine, partie de la ville de Xiamen, en face de Taiwan, se trouve le plus vaste musée de l'orgue au monde, le Gulangyu Organ Museum. Entre-temps, le musée, fondé en 2005, a plus de cent orgues entre ses murs, principalement importés de l'Occident, dont un grand instrument à trois claviers construit en 1909 par la manufacture d'orgue anglaise Norman & Beard.
Toutefois cette sorte d'initiatives contraste fortement avec le fait que dans la Chine entière – souvenons-nous des 1.373.639.072 habitants – il y a actuellement 15 (!) organistes professionnels actifs. Les chances des organistes de trouver un emploi ne sont pas grandes.
L'éducation musicale en Chine, en particulier en ce qui concerne la musique classique occidentale, semble consister à amener l'élève à la meilleure imitation possible du professeur (qui généralement a été formé dans l'ouest). On n'incite pas à développer une créativité artistique propre et l'accent est mis presque uniquement sur une maîtrise technique sans faille.
Les orgues numériques, électroniques sont très populaires en Chine, aussi en raison du manque de grandes orgues à tuyaux. Cette popularité correspond tout à fait à la conclusion que les Asiatiques veulent surtout 'imiter' la culture occidentale.
La culture de l'orgue en Chine a un potentiel de croissance. La nouvelle culture de l'orgue de l'Extrême-Orient peut enrichir le monde de l'orgue occidental et même lui donner probablement un nouvel élan.



Video Shiyu Xu


Peking Concertzaal Verboden stad


Masterclass Wolfgang Zerer