Articles

Ibo Ortgies Un portrait d'Arp Schnitger?
Het ORGEL 112 (2017), nr. 2, 41-47 [Résumé]



Au début de 2017 le monde de l'orgue a été secoué par le message qu'à Golzwarden, dans l'église de baptême d'Arp Schnitger, on aurait trouvé un portrait de ce fameux facteur d'orgues reproduit sur un tableau qui se trouve sur la balustrade d'orgue à droite au-dessous de l'orgue. Ce tableau fait partie d'un grand nombre de tableaux produits en 1700-1701 par le peintre Christoph Walzell. Lors de la modification ou bien la rénovation partielle de l'ancien orgue en 1697-1698, la paroisse aurait promis à Schnitger que son image serait représentée dans l'église.
Le tableau présente un ensemble musical de quatre personnes: deux instrumentalistes, un chanteur qui a la bouche ouverte (à l'arrière gauche, identifié parfois par la presse comme étant un instrumentaliste), qui a l'air de chanter les yeux tournés vers le ciel, et au centre une personne – identifiée maintenant comme étant Schnitger – qui montre un papier en rouleau et qui en plus devait représenter un chanteur: il a la bouche un peu ouverte, mais cette personne n'a pas de papier de musique lisible devant elle. Le papier en rouleau devait représenter le privilège que Schnitger reçut du roi danois pour le duché Oldenburg et Delmenhorst (le roi danois était duc d'Oldenburg). Au dessous du tableau se trouve la sentence: ‘Mein Schall aufs Ewig weist’.
En plus quelques inscriptions sous l'orgue à Hollern (aux environs de Stade) sur Discantus, Alto, Ténor et Basse devaient avoir une relation claire avec le tableau à Golzwarden; l'homme représenté au centre, Schnitger, devait être le ténor des inscriptions de Hollern – symbole d'une vie impeccable. En outre il devait y avoir des interconnexions avec le célèbre tableau ‘Häusliche Musikszene’ (1674) de Johannes Voorhout du Musée für Hamburgische Geschichte, où sont représentés Buxtehude et Reincken.
Dans l'article l'auteur examine dans quelle mesure l'affirmation est basée suffisamment sur des données scientifiques. Il défend qu'il n'y a pas de sources de quelque nature qu'elles soient qui de façon contraignante, excluante et univoque justifient l'affirmation que la personne représentée au centre de ce tableau à Golzwarden doit être Arp Schnitger.




Photo:  Beate Ulrich