Articles

Martin Moree Piet Post – maître en partitas
Het ORGEL 112 (2017), nr. 2, 33-40 [Résumé]



Depuis quelques années la musique d'orgue de la période 1940-1970, que l'on peut qualifier de période finale d'innovation dans la musique de choral, a bénéficié d'une plus grande attention. Ces dernières années plusieurs études ont paru sur des compositeurs d'orgue de cette période. Un des compositeurs qui est resté négligé est Piet Post (1919-1979), tandis que pour Ars Nova, l'éditeur connu de musique de choral, il a été certainement un des compositeurs les plus productifs. En complétant l'image de cette période cet article traite de l'oeuvre de Post et de son importance pour la musique d'orgue de l'après-guerre.
Avouant lui-même qu'il a été tout d'abord influencé par Jan Zwart, Post suivit déjà sa propre voie dans ses premières compositions des années trente. L'année 1948 est cruciale dans l'oeuvre de Piet Post. Il commence à composer dans la forme qu'il aime le plus: la partita. Surtout sa Partite diverse sopra ,,De Lofzang van Maria” et la Partite diverse sopra Ps. 101 sont devenues célèbres. Jusqu'à 1963 Ars Nova a publié entre autres dix-sept partitas. On dirait que pour ces partitas Post se sert d'un cadre rigide qui les rend très reconnaissables. Le remploi de formes et de motifs est une sorte de constante dans son oeuvre.