Articles

René Verwer L'orgue dans la salle de concert (1). La montée et l'utilisation de l'orgue comme instrument de concert
Het ORGEL 112 (2017), nr. 2, 3-11 [Résumé]


Qui connaît le ‘Festliches Praeludium für grosses Orchester und Orgel’ de Richard Strauss, le ‘Concerto Romano per organo, ottoni, timpani ed archi’ d'Alfredo Casella, la ‘Symphony for Organ and Orchestra’ d'Aaron Copland ou la ‘Fantaisie symphonique pour orgue et orchestre’ de François-Joseph Fétis? Ces oeuvres et compositeurs sont rarement traités dans le monde des orgues. Après une période d'intérêt naissant pour la combinaison orgue-orchestre l'enthousiasme semble disparaître ces dernières décennies. Les directeurs d'affaires des orchestres ne sont pas prêts à s'engager pour des raisons financières et les chefs d'orchestre considèrent l'orgue souvent comme un invité importun dans leur salle de concert. ‘Que l'orgue garde sa place dans l'église et l'orchestre la sienne dans la salle de concert' est une opinion commune, propagée d'ailleurs déjà par Hector Berlioz.
Hélas la connaissance de compositions pour orgue et orchestre ne va souvent pas au delà de celles de Saint-Saëns et de Poulenc. Ce qui est mal connu est mal apprécié. Cependant celui qui se tourne vers la riche littérature pour cette instrumentation se réalise que l'orgue mérite bien une place dans la salle de concert.
Dans cette série d'articles il s'agit de l'histoire de l'orgue dans la salle de concert et d'un aperçu de la musique qui a été composée pour la combinaison orgue-orchestre dans la période 1850-1950. Le premier article décrit la montée de l'orgue dans la salle de concert en prêtant attention à l'installation, l'architecture et aux caractéristiques.