Articles

Leonard Sanderman La facture d'orgues anglaise d'ici à autrefois
Het ORGEL 112 (2017), nr. 1, 12-21 [Résumé]


:
Aux Pays-Bas l'orgue anglais semble être hautement considéré aujourd'hui. L'une après l'autre les églises urbaines acquièrent un orgue de choeur ou de transept anglais de grandes ou petites dimensions, alors que les amateurs d'orgue néerlandais – organisés ou non – aiment traverser la Manche pour écouter et jouer les grandes orgues modernes anglaises. Cet intérêt que suscite l'orgue anglais est certainement lié à la popularité toujours croissante aux Pays-Bas de la musique chorale anglaise. Le travail de pionnier de gens comme Bouwe Dijkstra et Michael Hedley s'est développé à une culture chorale anglo-néerlandaise que rien ne peut éteindre. Aussi les orgues anglaises se retrouvent-elles souvent dans les églises où chantent plus ou moins régulièrement les chorales qui ont été contaminées du répertoire anglais.
Mais que savons-nous au fond de la facture d'orgues anglaise? Les orgues anglaises d'aujourd'hui ressemblent à peine à celles du début du dix-neuvième siècle. Pourquoi? Qu'est-ce qui s'est passé? A l'aide d'une historiographie inversement chronologique l'auteur donne des coups de main pour aider le lecteur à répondre à ces questions.




Harrogate - Photo WikimediaCommons