Articles

Jan R. Luth Transposer toujours. Bach en tempérament mésotonique
Het ORGEL 110 (2015), nr. 3, 18-23 [Résumé]



Dans les deux derniers numéros de Het Orgel Jan Smelik a prêté attention à quelques données importantes concernant l'orgue dans les compositions liturgiques et vocales de Johann Sebastian Bach. Smelik indique que pour la basse continue on s'est servi des grandes orgues. La plupart des orgues étant accordées en ton de chambre et sonnant un ton plus haut que celui des vocalistes et des instrumentalistes, le plus grand nombre des parties de la basse continue ont été écrites un ton plus bas. Une question importante concerne la pratique de la musique liturgique que Smelik traite dan ses articles: comment a-t-on utilisé non seulement les différentes hauteurs tonales, mais aussi le tempérament? Cette question est dictée par le fait que les orgues dont Bach se servit avaient le tempérament mésotonique. Dans cet article l'auteur décrit quelques problèmes liés à l'emploi de l'orgue dans la pratique de la musique liturgique dans le contexte culturel et religieux de Bach.




Halle Liebfrauenkirche. Photo Jan Smelik


Trost-orgue Schlosskirche Altenburg. Photo Jan Smelik