Articles

Victor Timmer Nicolaas Arnoldi Knock: 'Un dilettant de première classe' (1ère partie: Sur sa vie, sa carrière et ses activités musicales)
Het ORGEL 108 (2012), nr. 4, 4-15 [Résumé]


Nicolaas Arnoldi Knock (1759-1794), connu pour ses 'Dispositien', est issu de familles patriciennes des provinces de la Frise et de la Groningue. Dans la première partie de cet article il s'agit de sa vie, de sa carrière et de ses activités musicales (en particulier celles dans le domaine de l'orgue).
Il est né à Rotterdam comme fils d'un pasteur. Après sa formation à l'école latine à Leeuwarden il fit son droit à l'Université de Groningue où il passa son doctorat 'summa cum laude' en 1780. De 1780 à 1788 il était 'grietman' de Ooststellingwerf en Frise (le 'grietman' était le précurseur du maire actuel en Frise; littéralement 'grietman' signifie 'celui qui salue') et siégeait à ce titre entre autres aux Etats de Frise. Les années après Knock avait domicile à plusieurs villes, à la fin à Leyde, où il s'inscrivit comme 'membre' de l'université en 1792. Dans quelques-uns de ses domiciles il avait des activités dans la loge maçonnique locale. Il était marié et avait trois enfants dont un hors du mariage. Knock était un musicien-'amateur' de talent; surtout son jeu de clavecin et d'orgue fut loué (entre autres par Jacob Wilhelm Lustig). A Groningue il entra notamment en contact avec l'organiste
J.H. Tammen de l'Academiekerk, peut-être il prit des leçons d'orgue avec lui à l'orgue Schnitger (qui se trouve actuellement à la Der Aa-kerk là-bas) et il fut initié au jeu de carillon. Ensemble ils ont fait de la musique et examiné quelques orgues (comme celles de Oldeboorn et de Sneek). Probablement Tamme était l'examinateur officiel, tandis que Knock était engagé aux examens comme 'dilettant'. Les années suivantes Knock a fait des examens d'orgues surtout en Frise. En plus il a joué et examiné pas mal d'orgues présents et neufs notamment dans cette province-ci et dans la province de Groningue. La discussion par rapport à sa visite prévue en 1793 de l'orgue agrandi peu de temps avant par Lambertus van Dam dans la Dorpskerk à Wassenaar nous apprend que l'accès d'un orgue ne fut pas toujours sans problèmes.

Annexe: Demande de Helena de Meij, présentée au Tribunal Académique de l'université de Leyde



N.A. Knock à l'âge de treize ans. Peinture à l'huile (toile à voile; dimensions: 82,2 x 65,9 cm) par Friedrich Ludwig Hauck, datée le 19 septembre 1772.
Le jeune homme Knock est devant un clavecin de façon oblique, sa main droite s'appuie sur un livre qui sur le dos porte la suscription (nom auteur) TERENTIUS et là dessous le titre pas bien lisible ['MYSTERICUM'?].
Photo: collection 'Rijksinstituut voor Kunsthistorische Documentatie RKD' La Haye





La page de titre (édition originale 24,97 x 34,9 cm) des Divertissements à quatre mains de Johann August Just, dédiés à N.A. Knock | Repro: Münchener DigitaliesierungsZentrum – Bayerische Staatsbibliothek, Munich