Articles

Cees van der Poel La microtonalité de la Spaarne jusqu'à l'IJ. L'orgue trente-et-unisonique (accordé en cinquièmes de ton ((31 notes par octave)) a soixante ans
Het ORGEL 107 (2011), nr. 3, 4-11 [Résumé]



Cette année il y a soixante ans l'orgue construit selon les idées d'Adriaan Fokker et placé dans le musée Teyler à Haarlem fut inauguré. Au début l'instrument tricésimoprimal devint célèbre; autour il y eut une scène vivante de compositeurs et de joueurs encouragés par Fokker comme le grand instigateur. A partir de 1942 le physicien Fokker s'occupa presque exclusivement de la théorie de la musique. Les cahiers de Christiaan Huygens et le plaidoyer de celui-ci pour le système des 31 notes l'intéressaient en particulier. Les idées de Huygens firent vibrer la corde sensible chez Fokker, celle de l'intonation pure. Ce thème fut l'essentiel de presque toutes les publications sur la théorie de la musique qui parurent.
Pour pouvoir traduire ses théories en son Fokker fit construire un petit orgue en 1943. Ce petit instrument a préludé à la réalisation du plus grand rêve de Fokker: un orgue à tuyaux dont l'octave comprenne trente et une notes. Cet instrument auquel on travailla dès 1945 se réalisa grâce à la collaboration entre Fokker et le facteur d'orgues Bernard J.A. Pels (1921-1996).
Pour un certain temps l'orgue tomba dans l'oubli: il fut même démonté et mis en dépôt. A partir de 2009 l'instrument sonne de nouveau dans le 'Muziekgebouw aan 't IJ' à Amsterdam. Et encore des compositeurs se font inspirer par l'orgue et son système microtonal.



Photos en couleur: Dick Zoet