Robert Jan August Les fugues sur B.A.C.H. de Robert Schumann
Het ORGEL 106 (2010), nr. 4, 4-21 [Résumé]

Robert Schumann, né il y a deux cent ans en 2010, était très content lui-même de ses Sechs Fugen über den Namen ‘BACH’ (op. 60). Il supposa que le cycle, qu'il composa en 1845/46, survécût ses autres compositions. Cependant après sa mort les fugues sur B.A.C.H. ne furent pas appréciées. Par bien des chercheurs la qualité prétendue moindre des six fugues fut imputée à l'état d'esprit malade de Schumann du temps de la composition de ces oeuvres. Ceci malgré le fait que Schumann accomplit certaines de ses meilleures pièces pendant la même période.
Les fugues sur B.A.C.H. sont le résultat des études précises de Schumann de l'oeuvre de Johann Sebastian Bach et des traités musicologiques sur le contrepoint de Friedrich Wilhelm Marpurg et de Luigi Cherubini. Schumann considéra son oeuvre contrapuntique comme 'des pièces de caractère dans un style sévère' dans lesquelles il combina des styles anciens et nouveaux.
En composant ses oeuvres contrapuntiques Schumann pensa aussi être le premier à pouvoir publier des compositions pour un instrument neuf à l'époque: le piano à queue avec pédalier. Cependant cet instrument de musique n'acquit pas de popularité; chez Robert et Clara Schumann aussi il tomba vite en disgrâce et les fugues sur B.A.C.H. furent premièrement destinées à l'orgue.
Bien qu'il n'y ait pas de preuves que Schumann eût des connaissances sur le nombre d'or, dans ses fugues il emploie ce concept à volonté. Les six fugues ensemble peuvent être considérées comme une sorte de symphonie dans laquelle chaque fugue a ses propres caractéristiques.

Lien: Content of Clara Schumann's Bach book