Jaap Jan Steensma (& Marieke Lefeber) Händel, Haydn et les orgues à cylindre
Het ORGEL 106 (2010), nr. 1 10-21 en nr. 2, 4-19 [Résumé]

En 2009, l'année commémorative de Händel et de Haydn, on pouvait visiter l'exposition 'Haydn live' au Nationaal Museum van Speelklok tot Pierement (Musée National de l'Horloge musicale à l'Orgue de barbarie) à Utrecht.
L'exposition traita le rôle important de Haydn dans le domaine de la musique méchanique. Haydn a composé et arrangé de la musique pour les Flötenuhren (horloges musicales) qui avaient été construites par le Père Primitivus Niemecz. On a conservé quatre horloges de Niemecz qu'on pouvait toutes voir et entendre à l'exposition. En plus il y avait une horloge musicale de Charles Clay (vers 1738) où est programmée de la musique de Händel.
Dans la première partie de l'article (Het Orgel 2009 numéro 6) on traite l'histoire des cinq orgues à cylindre. On parle entre autres choses des aspects de la facture. On traite aussi la relation entre d'une part Händel et Haydn et d'autre part les facteurs des horloges. Il se révèle entre autres choses que des aspects de l'instrumentation agissent sur la musique des orgues à cylindre. Ainsi il est impossible de retrouver le tempo original d'une exécution et la plupart des orgues à cylindre ont une gamme limitée ce qui a des conséquences musicales directes.
Dans la deuxième partie (Het Orgel 2010 numéro 2) on s'arrête sur la musique: le répertoire, la programmation de la musique, les données musicales dans les programmes et les conséquences possibles pour la pratique de l'exécution.
Le répertoire des orgues à cylindre montre que pour l'homme du dix-huitième siècle il n'y eut aucun inconvénient à adapter des compositions qui à l'origine ne furent pas écrites pour l'instrument. Certaines compositions ont dû plaire au public et aux commanditaires et pourraient pour cette raison se rencontrer aux orgues à cylindre. Obligés par les particularités et les restrictions de l'instrument, les arrangeurs et les programmeurs en vinrent à faire des interventions plus ou moins grandes dans la partition originale. Dans cela les possibilités de l'instrument et la musicalité de l'arrangeur paraissent l'emporter sur la forme musicale ou l'exécution aussi fidèle que possible de la partition originale.

Photos


Joseph Niemecz 1792


Joseph Niemecz 1792


Joseph Niemecz 1793


Joseph Niemecz 1795


Examples:

  1. Joseph Haydn: Fuga, allegro assai, Hob. XIX:16, 1789.
  2. Joseph Haydn: Menuet, Hob. XIX:29.

Source:
Jan Jaap Haspels, Marije Hulleman, Bob van Wely, Haydn herboren - 12 originele opnamen uit 1793 (Boek + cd). Nationaal Museum van Speelklok tot Pierement te Utrecht 2004. ISBN: 90-801699-3-5. Website: www.museumspeelklok.nl