Jan Luth Calvin, les Calvinistes et l'orgue
Het ORGEL 105 (2009), nr. 6, 4-9 [Résumé]

Le réformateur Jean Calvin croyait que dans la liturgie il ne fallait ni se servir d'instruments ni faire de la musique polyphonique. Selon lui c'est l'apôtre Paul qui dans 1 Corinthiens 14 v.16 interdit que dans le culte publique l'action de grâce se fasse d'autre manière que dans un langage connu. La musique instrumentale et la polyphonie na faisaient pas partie de ce 'langage connu'; elles ne servaient pas au relèvement de la communauté. En plus Calvin estimait que la musique instrumentale liturgique appartenait à l'Ancien Testament, non pas au Nouveau. Il jugeait aussi que ce n'était pas la musique instrumentale, mais la voix humaine qui devait avoir la primauté.
Les idées de Calvin par rapport à l'usage (liturgique) d'instruments existaient depuis l'Eglise primitive et plus tard aussi dans l'humanisme et l'Eglise catholique. Le refus d'instruments n'était donc rien de particulier ni, en tout cas, de typiquement calviniste.
Généralement les autorités des églises calvinistes en Hollande se sont opposées à l'usage de l'orgue dans le culte. Surtout l'explication de Calvin de 1 Corinthiens 14 était l'argument le plus important de repousser l'orgue et sa musique du culte.