Hans Fidom Musique d'orgue - Le panorama de 2008 (Conférence du symposium 'Pro Organo Pleno' - le 13 juin 2008)
Het ORGEL 105 (2009), nr. 3, 12-19 [Résumé]

En 2008, l'année du 70ième anniversaire d'Ewald Kooiman, la Koninklijke Vereniging voor Nederlandse Muziekgeschiedenis (l'Association Royale pour l'Histoire de Musique Néerlandaise) a organisé une réunion sur le thème de 'l'authenticité'. Quant aux points de vue sur 'l'authenticité' il semble qu'en l'an 2008 il y a des changements dans la culture d'orgue qui se joignent à la pensée postmoderne de mélanger toute chose à toute chose. 'L'authenticité' semble devenir de plus en plus une notion dans laquelle il ne s'agit plus de la musique elle-même, mais de la manière dont aujourd'hui nous abordons la musique ancienne: non pas le propre de la musique mais celui du musicien a la primauté. Les seuls critères intellectuels de la musique perdent de plus en plus d'importance en faveur de l'attention donnée à ce que la musique fait avec l'auditeur. Donc ce qui est de l'art paraît gagner d'importance l'examen par la raison. En ce sens on dirait qu'il y a un changement de vue: d'une autre perspective on regarde la même chose mais on voit quand-même des choses différentes. A l'aide de sept exemples est illustré que dans la musique d'orgue nouvelle il s'agit de l'auditeur; la musique n'existe pas dans l'intérêt de la musique mais dans l'intérêt de l'auditeur.
Quant à la musique ancienne on aperçoit la tendance à accentuer de plus en plus l'authenticité artistique de l'exécutant aux dépens des questions intellectuelles sur la manière d'interprétation. Il n'y a rien de si relatif que l'exécution de la musique d'autrui et c'est pourquoi il vaut mieux se déclarer soi-même le maître dès qu'on se trouve sur le banc d'orgue.
Kooiman l'a résumé une fois avec vigueur en disant: 'Et maintenant c'est moi!'



Lien ‘Body of your dreams’: http://www.youtube.com/watch?v=W3rhjM4HFnM

Music Examples: