Jaap den Hertog Jan Adam Reincken et son jardin à musique
Het ORGEL 105 (2009), nr. 2, xx-xx [Résumé]

 


Jan Adam Reinken (1670)
Comme Jan Adam Reincken, né à Deventer, est issu d'un milieu pauvre, le conseil municipal lui accorda une bourse d'études. Son maître à Deventer était Lucas van Lennick. Reincken poursuiva ses études à Hambourg ou Leipzig pendant deux années. En 1657 il fut nommé organiste de la Bergkerk à Deventer, d'où dans deux ans il se trouva tout à coup disparu. Il était parti pour Hambourg où il fut bientôt assistant de Heinrich Scheidemann.En 1663 il a été nommé organiste titulaire de la Katharinenkirche. Sa position sociale et culturelle était sans doute élevée, certainement pour un organiste de l'époque. Il reçut un haut salaire. Il était impliqué comme conseiller dans la facture du grand orgue da la Katharinenkirche. Pas mal de mots laissés, comme ceux de Johann Sebastian Bach et de Johann Matheson, montrent que Reincken était considéré comme un grand virtuose et expert d'orgue.
L'article traite la question des idées artistiques et des idéals de cet organiste. Les données du dossier composé par l'organiste F.G. Schwencke de Hambourg en 1885 à la demande ou par ordre de J.C.M. van Riemsdijk y furent utiles. Les trois sources suivantes sont examinées: 1. le tableau que Johannes Voorhout a fait en 1674 et qui a toujours été connu comme Häusliche Musikszene, 2. les cahiers théoriques faits par Reincken vers 1670 en tant que développement d'un manuscrit de Jan Pietersz. Sweelinck et 3. l'avant-propos du Hortus Musicus (1687) de Reincken. Ces sources montrent que Reincken était convaincu que la composition d'une pièce de musique ou l'écoute de musique qualifiée n'était pas pour tout le monde. Seuls les 'Kenner und Liehaber', qui voulaient entrer dans le jardin à musique avec respect, étaient vraiment à même de comprendre la musique. Le tableau de Voorhout est une invitation d'entrer dans le 'Hortus Musicus'. Avec Dietrich Buxtehude, Reincken fut un exemple précoce de compositeurs qui, comme le sociologue Norbert Elias a dit, voulaient donner la primauté à 'l'art de l'artiste'. La différence avec bien des compositeurs du dix-neuvième siècle (comme Beethoven) était que la renommée de Reincken et Buxtehude fut restreinte à un cercle relativement petit en Allemagne du Nord.
 

Hamburg, Katharinen Kirche


Skyline of Hamburg


Deventer Bergkerk. Adam Reinken was organist of this church. Photo: Jan Smelik


Deventer Bergkerk. This organ contains still pipework from the time of Reincken. Photo: Jan Smelik


Reincken Hortus Musicus